Positionnement externe : une université installée durablement

 

Notre université est forte : elle dispose d’atouts spécifiques suffisants pour pouvoir s’inscrire durablement et sereinement dans le paysage de la FWB ainsi que dans des réseaux universitaires internationaux.

Je prends très au sérieux les menaces externes liées à la situation politique de la FWB : financement public en réduction, rapport de forces politiques peu favorable, interventionnisme croissant menaçant l’autonomie universitaire, restructurations aux logiques contradictoires (confessionnelle ou géographique), sous régionalisme peu favorable à Namur.

Ma foi en l’avenir reste cependant intacte. L’âme spécifique qui anime notre université et la force de caractère des femmes et des hommes qui la composent sont bien à la hauteur. Notre adversaire est d’abord intérieur : c’est la peur qui nous paralyse face à tout choix d’évolution et qui nous fige dans une posture d’attentiste permanent voire à l’immobilisme.

Je propose donc d’avancer ! Avec la même audace des pionniers bâtisseurs de cette université, en nous centrant sur ce qui donne du sens, en adoptant une vision orientée vers l’avenir qui nous fera dépasser nos peurs pour nous inscrire résolument dans des partenariats de confiance.

Je propose d’avancer dans un double mouvement : nous centrer sur qui nous sommes afin de construire nos relations confiantes avec les autres.

En termes d’identité, notre université dispose déjà de bons textes, fruit de longues réflexions sur l’identité de l’UNamur, ces réflexions ont été réactualisées récemment.  L’enjeu aujourd’hui n’est plus tant de réfléchir sur nos valeurs que de les vivre dans le concret et de les inscrire comme guides de nos décisions au quotidien et de nos choix stratégiques.

En termes de relations : il me semble urgent de construire progressivement et en confiance, des partenariats forts et solides. La logique de travail en réseau est aujourd’hui indispensable pour toute université.  Au niveau international, il nous faut élaborer et consolider un réseau ciblé d’universités qui partagent nos points de vue et avec qui nous avons construit ou souhaitons construire des projets concrets communs. Le réseau des universités jésuites, qui partagent nos valeurs d’excellence et d’attention à la personne, constitue clairement un des noyaux. Au niveau de la FWB, il me semble nécessaire de sortir rapidement de la posture d’hésitation et d’oscillation nocive pour notre image et notre fiabilité afin d'entrer dans une logique claire de partenariat privilégié.

Je construirai un partenariat solide, honnête et confiant. Ce partenariat implique la défense de valeurs communes, la réalisation de projets win-win, et le soutien mutuel au niveau des instances de l’enseignement et de la recherche comme l’ARES, le CREF, le FNRS, etc. Il ne peut se faire que dans le respect de ce que nous sommes et de ce que nous voulons être.

Concrètement :

- Relations Internationales : recréer au sein de l’équipe rectorale un portefeuille chargé des relations internationales. Le/la vice-recteur/trice en charge des relations internationales partira de l’excellent travail de préparation déjà effectué pour clarifier notre politique de partenariat ciblé. Cette clarification prendra la forme d’une note d’orientation politique discutée avec les acteurs du terrain (départements, instituts et centres de recherche, réseau jésuite…) et sera basée sur les relations concrètes existantes ou projetées. La note d’orientation devra être prête à échéance de six à neuf mois (mars à juin 2018). Le réseau sera consolidé progressivement durant les trois années et demi restantes, avec rapport et ajustement annuel.

- Relations en FWB : prendre contact avec les partenaires universitaires potentiels ayant une vision cohérente avec la nôtre et en affirmant d’emblée notre position sur les quatre points suivants :

 

1- Le respect de nos valeurs : Les valeurs de notre charte ainsi que le texte « valeurs » adoptés récemment par l’Assemblée générale (AG) dans lequel nous réaffirmons notre attachement aux quatre valeurs de Liberté, Excellence, Soutenabilité et Ouverture, incarnent le socle de notre identité. Un bon partenariat est celui qui nous permet de les vivre et de les incarner davantage.

2- le respect de la liberté et l’autonomie : Au niveau des personnes, la liberté est indissociable de la mission universitaire et l’autonomie est au cœur de nos valeurs. Au niveau des organes universitaires, l’autonomie est indispensable pour exercer nos missions universitaires. Un bon partenariat est celui qui permet à chaque organe d’exercer sa mission universitaire et qui le protège face à la menace de l’interventionnisme public exagéré et de tout autre centralisme excessif.

3- Le respect du caractère universitaire de notre institution :En lien avec la valeur d’excellence, le caractère universitaire est clairement différencié de celui d’une Haute école ou d’un collège à baccalauréats. Un bon partenariat est celui qui permet de développer davantage le caractère universitaire, notamment à travers la recherche et les masters universitaires.

4- Le respect de notre ancrage namurois : En lien avec les valeurs d’ouverture et de soutenabilité, notre université a développé d’excellentes relations avec les acteurs locaux. Un bon partenariat est celui qui permet de développer notre mission locale au service de la région.

 

Les universités qui respectent nos quatre fondamentaux et qui sont prêtes à construire, pas-à-pas, un partenariat confiant sur cette base, trouveront à l’UNamur une porte ouverte et une volonté d’aller de l’avant.

Contact:

naji@habra.be

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now