Enseignement : une pédagogie ré-enchantée, des masters durables et une formation continuée dynamisée

 

Après une longue réflexion, l'AG a identifié en 2011, une dizaine d’axes prioritaires parmi lesquels deux sont liés à l’enseignement : la pédagogie innovante et la dynamisation des masters. Ces deux chantiers, que j’ai eu la chance de coordonner à leur démarrage, ont été portés par des équipes dynamiques qui ont déjà fait des propositions pertinentes. Pour ces deux axes, qui restent prioritaires aujourd’hui, nous ne partons pas de rien. J’ajouterai une troisième priorité : la formation continuée. 

Le chantier « pédagogie innovante », devenu Axel 4.10 puis rebaptisé Punch, a été conduit avec beaucoup de réalisme comme un véritable projet, avec étapes précises et objectifs clairs. La phase 1 a identifié et a soutenu un ensemble d’initiatives d’innovations pour passer ensuite, en phase 2, à la généralisation au niveau de l’institution de quelques axes d’innovation dans une vision de pédagogie active. Ces axes proposés incarnent parfaitement le renouveau pédagogique qui permettra à l’UNamur de renouer avec sa réputation de pionnière en pédagogie. Les propositions du groupe Punch (disponibles sur demande) seront à suivre avec un soutien sans réserve et un pilotage adéquat.

L’objectif du second chantier, la dynamisation de nos masters, est à inscrire dans le contexte initial de la non-fusion en 2011 où la crainte de se retrouver réduits à une boîte à baccalauréats était très présente. Aujourd’hui encore, développer nos masters, les pérenniser et les inscrire dans la durée demeure un objectif majeur.

En effet, notre fragilisation politique (cfr. axe 2) ne nous a permis d’obtenir que quelques habilitations excentrées organisées avec des Hautes écoles et ne contribuant pas vraiment à renforcer notre positionnement universitaire. Le chantier « dynamisation des masters » a proposé des recommandations appropriées : investir davantage dans une communication cohérente qui mette en valeur nos spécificités, capitaliser sur les relations internationales d’une part, pour renforcer notre position grâce à des partenariats privilégiés menant à des masters internationaux, d’autre part, en investissant de manière plus volontariste et plus ciblée dans notre mission de coopération au développement. Il a aussi et surtout recommandé de renforcer l’attractivité des traits spécifiques de chaque master, en terme de contenu et/ou en terme de pédagogie et/ou en terme d’ouverture du cursus. Il convient de concrétiser ces recommandations. En particulier, l’attractivité spécifique de chaque master se déclinera en dialogue avec les porteurs de ce Master.

La formation continuée est une des forces les plus méconnues et les moins exploitées de l’UNamur. Nos formations, à destination d’un public d’adultes au travail, sont multiples et variées : diplômes (bacs et masters) à horaire adapté, certificats et modules variés, formations ponctuelles ou recyclage d’enseignants et d’autres professionnels …

Pour des raisons historiques, ces formations restent encore le parent pauvre de notre université. Elles sont dispersées, mal connues, peu reconnues et peu soutenues. Notre université a une carte maîtresse à jouer dans ce domaine, et ce de par sa position géographique, par ses compétences et par sa disposition à conjuguer les missions d’enseignement et de service. Un travail de fond dans la coordination de l’ensemble de ces formations et dans une communication professionnelle ciblant le publique « adultes au travail » est nécessaire.

Un peu d’investissement donnera à l’UNamur un rôle pionnier dans le domaine de la formation continuée, domaine qui peut exploser dans les années à venir. Une université moderne est un lieu de connaissance ouvert aux apprenants tout au long de la vie, un lieu où l’on a envie de revenir, pas seulement par nostalgie, mais parce que l’on a quelque chose à y transmettre ou à y apprendre.

Concrètement :

Le/la vice-recteur/trice en charge de l’enseignement se chargera avec l’équipe rectorale :

  • de coordonner les actions « Punch » pour développer progressivement la pédagogie innovante active. La démarche est prête et peut être mise en route immédiatement afin de s’installer dans la durée ;

 

  • de mettre en œuvre les recommandations de la dynamisation des masters. En particulier, la spécificité de chaque master est à mettre en évidence grâce à un dialogue avec les porteurs des masters (action à horizon d’un an, été 2018) ;

 

  • de développer l’axe de formations continuées et placer l’UNamur comme pionnière reconnue en formation d’adultes. Dans un premier temps, il s’agit de rassembler les acteurs, faire l’inventaire de l’existant et développer une politique claire et acceptée par tous (horizon été 2018). Ensuite, une structure visible de formations continuées verra le jour. L’organisation optimale de cette structure sera également définie en collaboration avec les acteurs.

Contact:

naji@habra.be

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now